Archives pour la catégorie Cours 2014-2015

[cours 2014-15] Histoire littéraire

Histoire littéraire, S1 (M 1 mutualisé avec meef), LMMOB12E

Présentation générale : Il s’agit dans ce cours d’approfondir les connaissances des étudiants en histoire littéraire (histoire des genres, des courants littéraires et esthétiques) et de réfléchir sur les grandes problématiques littéraires, sur les grandes notions critiques en travaillant par grands genres (le récit, le théâtre, la poésie, la critique). Pour les étudiants en Meef, ce cours est à envisager en parallèle avec « Composition française ».

Le début du semestre sera consacré à l’histoire du théâtre, du moyen âge à l’âge classique, avec quelques repères:
-origines religieuses et profanes du théâtre
-vers un art savant (Renaissance, XVIIe siècle)
retour à un public bourgeois et populaire (XVIIIe, XIXe siècles): La Commedia dell’Arte, le théâtre de Diderot et de Beaumarchais, la révolution romantique.

Les 4 séances de fin du semestre seront consacrées au récit avec d’abord un panorama diachronique de l’histoire du récit (essentiellement du roman) des origines à aujourd’hui puis une série de grandes problématiques : le personnage ; le rapport entre réel et fiction ; les fonctions du récit. Cette réflexion prendra comme support à la fois des extraits de récits et des extraits critiques.

Évaluation :

Contrôle continu : travail sur table (synthèse à partir d’extraits critiques, plan de dissertation) et à la maison (dissertation)

Contrôle terminal : un dossier à préparer avec soutenance :  une dizaine de pages problématisées sur un sujet + une biblio critique + une anthologie de citations à la fois littéraires et critiques. Exemple de sujets donnés : « Pastiche et parodie dans le roman » « Roman et fait divers »

Bibliographie indicative sur le récit :

– Roland BARTHES, “ L’effet de réel ”, in Littérature et réalité, Seuil, “ Points ”, 1982.

–  Colette BECKER (dir.), Le Roman, Bréal, 2000.

– Pierre CHARTIER, Introduction aux grandes théories du roman, Bordas, 1990.

– Philippe HAMON, Introduction à l’analyse du descriptif, Hachette, 1981 (réédition Du descriptif, Hachette, 1993)

– Vincent JOUVE, L’Effet-personnage dans le roman, PUF, “ Ecriture ”, 1992.

-Littérature : 140 textes théoriques et critiques, Jacques VASSEVIERE et Nadine TOURSEL, Armand Colin, Cursus, 3ème édition, 2011.

 

 

[cours 2014-15] Méthodologie documentaire

Recherche documentaire et bibliographie – M1

Définition de l’exercice :

  • Recherche effectuée sur les outils bibliographiques de niveau universitaire présentés en séances de TD ;
  • Rédaction d’une bibliographie ordonnée précédée d’une introduction méthodologique.

Cette bibliographie sera remise au bibliothécaire formateur, qui l’évaluera du point de vue de la forme et de la démarche mise en œuvre.

 

Démarche :

En travaillant à partir de votre sujet de mémoire, vous mènerez une recherche documentaire à l’aide des outils vus en TD (catalogues, bases de données, revues et ressources électroniques), et de toute autre ressource que vous jugerez pertinente.

Vous rédigerez les références ainsi recueillies sous la forme d’une bibliographie ordonnée, en veillant au respect des normes en vigueur (AFNOR Z44-005 et Z44-005 2). Vous établirez un classement cohérent de ces références. Vous expliquerez votre démarche de recherche documentaire dans une introduction concise (1 page) rapportant la méthode suivie (mots-clés, bases de données utilisées, etc.) et le cas échéant les difficultés rencontrées.

Forme et volume de la bibliographie :

La présentation répondra aux normes spécifiées et à l’objectif fixé. La quantité de références bibliographiques à présenter sera équilibrée en terme de types de documents (ouvrages, articles, thèses, etc.). L’absence de certains types de documents est possible mais doit être justifiée.

La longueur de cet exercice – embryon de votre bibliographie définitive – sera d’au moins 3 pages dactylographiées si l’état de l’art le permet, et n’excédera pas 4 pages (police typique : Times New Roman 12 ou Arial 11, interlignage 1,5). Vous pourrez procéder à une sélection dans le cas d’un nombre trop important de références trouvées.

Barème :

2 parties sont attendues :

Introduction (notée sur 7)  :

Sont pris en compte :

– Pertinence et niveau des outils de recherche utilisés,

– Choix des mots-clés (en français et en anglais) utilisés en fonction du sujet,

– Évaluation et sélection des documents retenus dans la bibliographie.

 

Bibliographie (13) :

Sont pris en compte :

– respect de la norme ou du moins des règles de présentation,

– présentation : typographie, orthographe, cohérence,

– structure et classement de la bibliographie,

– diversité et sélection des documents et types de documents,

– pertinence, valeur scientifique des documents cités.

 

[cours 2014-15] Littérature: théorie et critique

Ce séminaire de Master 1e année est assuré par Christine de Buzon (12h) et Cécile Kovacshazy (12 h).

Christine de Buzon propose de retracer  rapidement l’évolution de sens des mots « littérature » et « critique » ainsi que quelques étapes de l’histoire de la critique au sens savant du terme. Le premier objectif est de mettre en perspective et de confronter des méthodes critiques d’analyse des œuvres littéraires (critique thématique, critique génétique, psychanalyse, critique des écrivains, sociocritique) et de faire mieux connaître quelques grandes œuvres critiques ayant exercé une influence importante (Roland Barthes, Umberto Eco, Pierre Bayard, etc.). Il s’agit donc aussi d’entrer dans le mode de pensée de lecteurs experts et de saisir la pertinence de quelques notions qui suscitent actuellement de nouvelles recherches (notion de fiction, de texte, de genre, etc.). Le second objectif est de faciliter l’appropriation de ces méthodes et de ces notions voire leur reformulation critique dans les travaux de recherche des étudiants.

Bibliographie (Christine de Buzon)

Avant le début du séminaire, des lectures personnelles de quelques critiques sont vivement souhaitées (Mikhaïl Bakhtine, Walter Benjamin, Gérard Genette, Thomas Pavel, Jean-Pierre Richard, Jean Starobinski, etc.), ainsi que celles de quelques écrivains critiques (Marcel Proust, Jean-Paul Sartre, Michel Butor, Maurice Blanchot, Roland Barthes). Lisez au moins un numéro des grandes revues critiques (Critique, Revue d’histoire littéraire de la France, Poétique, Littérature, Revue des sciences humaines, etc.).

Il est recommandé d’avoir lu :

Gengembre Gérard, Les grands courants de la critique littéraire, Paris : Seuil, 1996, BU [801.95 GENG)

Dictionnaires à consulter :

Aron Paul, Saint-Jacques Denis et Viala Alain, Le dictionnaire du littéraire [2002], 2e éd. PUF, Quadrige, 2010. (Traite des mouvements, des registres, des genres, des pratiques, des institutions, des concepts critiques et des questions d’esthétique littéraire. Notices en 4 parties : définition, historique, problématique, bibliographie courte + corrélats).

Gardes-Tamine Joëlle et Hubert Marie-Claude, Dictionnaire de critique littéraire, A. Colin, 2004. (Contient 700 définitions)

Vous pouvez lire aussi l’un des ouvrages suivants :

Roger Jérôme, La critique littéraire, Paris : A. Colin, 2007. Consultable aussi à la BU : [801.95 ROGE (ou 1e édition : Dunod, 1997)

Toudoire-Surlapierre Frédérique, Que fait la critique ?, Paris : Klincksieck, 2008 Consultable à la BU : [801.95 TOUB

Eagleton Terry, Critique et théorie littéraires : une introduction, préface de Marc Augé ; traduit de l’anglais par Maryse Souchard, avec la collaboration de Jean-François Labouverie, Paris : PUF, 1994, B.U. [801 EAGL

Brunel Pierre, La Critique littéraire, PUF, coll. « Que sais-je ? », 2001.

Jarrety Michel, La critique littéraire française du XXe siècle, PUF, coll. « Que sais-je? », 1998. Nordmann Jean-Thomas, La critique littéraire française du XIXe siècle, Le Livre de poche, 2001.

Tadié Jean-Yves, La critique littéraire au XXe siècle, Pocket, Paris, 2005.

Todorov Tzvetan, Critique de la critique, Seuil, coll. Poétique, 1991. Consultable aussi à la BU [801.95 TODO (ou 1e édition : Seuil, 1984)