[cours 2017-18] Le récit à la première personne

M1, semestre 1 : Littérature et idées

Du mythe au thème littéraire et cinématographique : Narcisse et Pygmalion

(nouveau cours)

Enseignante: Milena Mikhailova

Descriptif et objectifs du cours

Ce séminaire aborde l’évolution et la réécriture de mythes antiques dans la littérature médiévale ainsi que dans le cinéma contemporain et leur transformation en symboles. Les différentes versions du mythe de Narcisse (Ovide, Pausanias) et le mythe de Pygmalion  sont utilisés dans la littérature comme instruments de connaissance et de réflexion sur l’identité et l’altérité (le moi et l’autre), sur la conciliation de l’analogie et de la différence, du réel et de l’irréel, sur le statut du fantasme.

Le Moyen Âge littéraire a construit des fables variées qui contribuent non seulement à la conservation et à l’évolution de ces légendes, mais également à leur incarnation en thèmes et motifs narratifs qui irriguent l’imaginaire littéraire bien au delà de l’époque médiévale. Ainsi les différentes exploitations du miroir, les reflets et portraits peints, l’orgueil et la métamorphose, le travestissement, la gémellité, l’inceste, les statues et les fausses mortes sont autant d’aspects présents dans ces mythes polysémiques que les écrivains ont transformés en éléments d’intrigue. Quelques textes médiévaux (photocopies fournies aux étudiants) serviront de support pour illustrer cette exploitation des mythes :

Soeur de Joie et Frère de Plaisir (nouvelle occitane)

Roman de Renart : branche IV, Renart dans le puits

Jean Renart, Guillaume de Dole (extraits)

Nous retrouverons ces motifs et figures dans le cinéma contemporain qui, sans citer explicitement les figures mythologiques, exploite leur potentiel symbolique :

Romer, Les Amours d’Astrée et de Céladon

Pedro Almodovar, Parle avec elle

François Ozon, Une nouvelle amie

Roman Polanski, Vénus à la fourrure

Modalités de contrôle des connaissances

Rédaction d’un dossier sur une œuvre littéraire (médiévale ou non) ou cinématographique, en rapport avec le sujet du cours.

Bibliographie critique

Ovide, Les Métamorphoses, éd. et trad. G. Lefaye, Paris, Les Belles Lettres, 1928-30.

Pausanias, Descriptio Graeca, IX, 31, 7-8. 

Agamben, Giorgio, Stanze, trad. Y. Hersant, Paris, Christian Bourgois, 1981 [éd. italienne : 1977].

Hadot, Pierre, « Le mythe de Narcisse et son interprétation par Plotin », dans Narcisses, Nouvelle Revue de Psychanalyse, 13, 1976, Paris, Folio/Gallimard, 2000, pp. 127-60.

Mikhaïlova Makarius, Milena, Amour au miroir. Les fables du fantasme ou la voie lyrique du roman médiéval, Genève, Droz, 2016.

Narcisses, Nouvelle Revue de Psychanalyse, 13, 1976, Paris, Folio/Gallimard, 2000, pp. 161-214.

Subrenat, Jean, « Le reflet dans l’eau (à propos de la branche IV du Roman de Renart) », dans L’eau au Moyen Age, Senefiance, 15, 1985, pp. 350-60.