[cours 2016-17] Fred Vargas

 « Cultures Médiatiques » S3

Fred Vargas : enquête sur une œuvre de grande consommation en régime médiatique

Enseignant(s) : Irène Langlet, Jacques Migozzi

 

On se proposera de questionner le succès éclatant de Fred Vargas comme un cas d’école de récit contemporain de grande consommation, produit, diffusé et consommé de manière sérielle et transmédiale en régime médiatique. Dans ses dimensions de phénomène éditorial, relevant des logiques des industries culturelles de l’imprimé et de l’écran, la série organisée autour du commissaire Adamsberg servira plus particulièrement de corpus, notamment L’Homme à l’envers, Dans les Bois éternels et le dernier opus Temps glaciaires.

On pourra ainsi considérer les récits de Fred Vargas comme des romans populaires du temps présent, dont la singularité se construit par écarts avec les codes dominants des genres policiers qu’elle métisse : roman noir, récit d’enquête, thriller. Dans ce jeu avec les normes thématiques et stylistiques de la littérature de genre se façonne une posture d’auteur (Meizoz) singulière et médiatiquement/ symboliquement valorisante , qui mérite d’être resituée dans le champ de la littérature polareuse des 25 dernières années.

On s’efforcera conjointement de comprendre le charme des romans de Fred Vargas en mobilisant les acquis des théories de la fiction (Schaeffer) et en raisonnant sur les « fonctions thymiques » du récit (Baroni) comme sur la portée consolatoire de « cette bonne vieille catharsis » dont Vargas revendique haut et fort la nécessité anthropologique.

Enfin, sur la base des adaptations télévisuelles, cinématographiques et bédéistiques de son oeuvre, on réfléchira aux problématiques de l’intermédialité, de l’épineuse question de la « fidélité » (Cléder) à la « culture de la convergence » (Jenkins), voire de la co-création et des fictions partagées (Besson), dans le contexte d’une sérialité de principe des fictions de genre (Letourneux).

Biblio (programme et/ou lectures critiques) :

Corpus primaire de référence :

Vargas, L’Homme à l’envers, Viviane Hamy, 1999 ; J’ai Lu Policier, n°6277

—, Dans les Bois éternels, Viviane Hamy, 2006 ; J’ai Lu Policier, n°9004

—, Temps glaciaires, Flammarion, 2015.

Corpus secondaire de référence :

Artiaga, Loïc (dir.), Le Roman populaire. Des premiers feuilletons aux adaptations télévisuelles (1836-1960), Autrement, 2008.

Baroni, L’oeuvre du temps, Paris, Seuil, Coll. Poétique, 2009

BARONI, La tension narrative, Paris, Seuil, Poétique, 2007.

Belphégor, revue internationale plurilingue consacrée à l’étude des littératures populaires et de la culture médiatique, créée en 2011, URL : <http://belphegor.revues.org>.

Berthou, Benoît (dir.), Adaptations : une certaine littérature, dossier disponible sur le site de la revue du9, l’autre bande dessinée [En ligne], janv. 2010, URL (24 oct. 2013) : <http://www.du9.org/dossier/adaptations-une-certaine/>.

Besson, Constellations, CNRS Editions, 2015.

Cléder, Entre littérature et cinéma, Armand Colin, 2012.

Finding the Plot. Storytelling in Popular Fictions, Diana Holmes, David Platten, Loïc Artiaga et Jacques Migozzi dir., Cambridge : Cambridge Scholars Publishing, 2013.

Gaudreault, André, Du littéraire au filmique, Québec/Paris, Nota Bene/Armand Colin, 1999.

Groensteen, Thierry, Bande dessinée et narration. Système de la bande dessinée vol. 2, Presses universitaires de France, coll. « Formes sémiotiques », 2011.

Jenkins, La culture de la convergence, Armand Colin, 2013.

Letourneux, Matthieu, (dir.), Culture médiatique, Compar(a)ison, Peter Lang, Genève, 2006.

Letourneux, Poétique de la sérialité, inédit.

Levet, Natacha, Le Genre, entre pratique textuelle et pratique sociale. Le cas du roman noir français : 1990-2000, thèse de doctorat en littérature française, sous la direction de Jacques Migozzi, université de Limoges, 2006.

Maigret, Éric & Macé, Éric (dir.), Penser les médiacultures. Nouvelles pratiques et nouvelles approches de la représentation du monde, Armand Colin/INA, 2005.

Martel, Frédéric, Mainstream. Enquête sur cette culture qui plaît à tout le monde, Flammarion, 2010.

MEIZOZ, La fabrique des singularités. Postures littéraires II, Genève/Paris : Slatkine Erudition, 2011.

Migozzi, Jacques, Boulevards du populaire, Limoges, PULIM, coll. « Médiatextes », 2005.

Müller, Jürgen, « L’intermédialité, une nouvelle approche interdisciplinaire : perspectives théoriques et pratiques à l’exemple de la vision de la télévision », traduction française, Cinémas : revue d’études cinématographiques, vol. 10, n° 2-3, 2000, p. 105-134.

Ryan, Marie-Laure, Narrative Across Media: The Languages of Storytelling, Lincoln, University of Nebraska Press, 2004.

SCHAEFFER, Pourquoi la fiction ?, Paris : Seuil, Poétique, 1999.

Modalités de contrôle

Dossier numérique et présentation orale en séance collective, avec conduite de projet :

  • remise d’un projet à mi-semestre, évaluation et validation du sujet par les 2 enseignants
  • suivi méthodologique de la réalisation sur Moodle et dans au moins 1 cours
  • remise du dossier sous forme numérique
  • oral de soutenance, séance collective, en janvier.

Type de cours :

Cours magistral avec TD de suivi de projet de recherche personnel.